Notre commune

Présentation de notre Village

Raon-aux-Bois est situé dans une vallée à 390 mètres d’altitude (alt. max 591 m) à l’écart des grands axes, au pays de la « Vôge », à 15 kilomètres d’Épinal, 10 kilomètres de Remiremont et de Xertigny. Cette région, en bordure des Hautes Vosges, est restée de tous temps typiquement forestière, boisée de vastes futaies au sud et de sapinières au nord. Ainsi sur une superficie totale de 2405 hectares, 1208 hectares sont couverts par des bois communaux.

La commune s’étend sur 2400 hectares et possède 1200 hectares de forêts, dont 16 essences de bois différents.

Elle est divisée en plusieurs hameaux : Raon Haute, Raon Basse, La Racine, Les Trayes et le Pranzieux.

Ses habitants, appelés les Raonnais, sont au nombre 1252. La petite rivière de la Niche reçoit les ruisseaux de Champée, des Prés Roussel et de La Racine avant d’aller rejoindre la Moselle à Arches.

Historique de notre Village

Ce n’est qu’à la fin du Moyen Âge qu’on trouve les premières traces d’habitation, preuve d’une colonisation plus tardive que sur le plateau lorrain. Raon dépendait autrefois de trois seigneuries : Saint-Pierre, au chapitre de Remiremont, l’Alba, fief d’Arches, et le Pont, fief de Pont-les-Dommartin. Peu de documents subsistent du passé ancien de la commune. Toutefois, certaines notes manuscrites, issues des archives Départementales, révèlent que le nom primitif de Raon aux Bois était « Rapo ad Sylvas », qui en latin, signifierait « broussailles au bord des forêts ».

L’histoire de Raon aux Bois nous rappelle l’époque du textile avec la filature de Raon Basse fondée en 1887. Deux entreprises de broderie à la main marqueront également l’histoire du village employant à l’époque plus de 40 brodeuses à domicile, avant de disparaître petit à petit au profit des broderies mécaniques.

La féculerie créée en 1921 restera un élément indispensable et déterminant quant au produit que pouvaient en tirer nos cultivateurs dont le sol accidenté était peu propice à la culture des céréales.

Du XIXe siècle et jusqu’à la moitié du XXe siècle, la filature et la féculerie rythmaient la vie économique du village qui a vu sa population monter jusqu’à 2000 habitants.

Commune Forestière, Raon aux Bois a également bénéficié de l’activité d’une importante scierie avec un haut fer occupant une grande partie de la rue du Tour du Village. A cette époque, la commune était dotée de quatre moulins à eau destinés à moudre les grains des Raonnais qui repartaient avec leur propre farine.

La guerre de 1939-1945 nous laissera le souvenir indélébile de Monsieur Pierre Mathieu, unique grand résistant de cette époque. Chaque année, la commune organise conjointement avec l’Amicale du Maquis du haut du bois une cérémonie commémorative avec dépôt de gerbe dans le cadre du devoir de mémoire.

Personnages et célébrités

Pierre Mathieu : résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, victime de la barbarie nazie.
Julien Absalon : cycliste français, champion olympique et mondial de VTT.
Rémi Absalon : cycliste français, champion d’Europe de VTT descente.
Estelle Vuillemin : cycliste française, championne de VTT descente.

 

Le Patrimoine de la commune

A l’église, vous pourrez découvrir le Retable qui date de 1731 et a été classé patrimoine religieux aux monuments historiques en 1964.

L’église également intéressante à découvrir pour le reliquaire de Saint Del (qui contient ses ossements), les quatorze stations du chemin de croix sculptées dans la pierre, ainsi que la chaire, les fonts baptismaux de 1867 ou encore les vitraux.

Le reste de la commune est également riche en petit patrimoine, de nombreuses croix (dont 11 sont encore debout), une trentaine de fontaines, des fermes datant du 17éme siècle, le pont du Fouxel (construit sur un rocher en 1864) ou encore le pont du Vitrier (en forêt, aux Trayes)

Monuments et curiosités

Eglise Saint Amé,
Retable du XVIIIème siècle, classé au patrimoine religieux des Monuments Historiques,
Châsse contenant les reliques de Saint Del, célébré chaque année, le premier samedi du mois de mars, à Raon-aux-Bois.

Dans le département des Vosges, au coeur d’un triangle Epinal – Remiremont – Plombières se trouve le village de Raon-aux-Bois. La commune, très étendue, comprend plusieurs écarts et lieux-dits (RaonBasse, La Racine, Les Trayes …) où les maisons, rarement mitoyennes, se dispersent au long des chemins. A l’écart des routes à grande circulation et au coeur de la fôret, un peu plus d’un millier de personnes ont choisi de s’installer dans ce village où il fait bon vivre